Études

Fini le DUT !

L’année est terminée. Après ma vidéo sur mes études, beaucoup m’ont demandé ce que je pensais du DUT Information-Communication. J’ai décidé de vous faire un article résumant un peu ce que j’ai pensé de ces deux dernières années. Pour ceux qui hésitent encore pour valider leur inscription sur ParcourSup, cet article va peut-être vous aider.

J’ai reçu beaucoup de questions sur la formation, l’emploi du temps, les matières, etc. Ce que je vais vous expliquer est relatif au DUT Infocom du Havre, je ne sais pas du tout si cela se passe de la même manière dans les autres IUT (normalement oui, mais on ne sait jamais !)

Avant tout, si ce n’est pas déjà fait, vous pouvez jeter un oeil à ma vidéo, je vous explique le DUT InfoCom en quelques points > ici <

Les cours

J’étais en option Information Numérique dans les organisations (aka Infonum c’est plus court). De base, j’aime beaucoup le numérique et tout ce que l’on peut trouver sur internet. Les cours sont plus ou moins théoriques selon les semestres. Le premier semestre est plutôt théorique avec des cours d’économie, de droit du travail, de sociologie, etc. Tous ces cours qui semblent inutiles dans ce DUT mais qui apportent une certaine culture générale quand même ! Les autres semestres sont beaucoup moins théorique et on a davantage de mise en pratique de tout ce que nous pouvons voir en cours (par le biais de travaux de groupes). Le travail en groupe est très enrichissant, puisqu’on apprend vraiment à travailler en équipe.

Pour vous résumer l’organisation des cours, en première année c’est probablement un peu plus théorique (mais il ne faut pas baisser les bras), mais le plus fun c’est la deuxième année. J’ai vraiment aimé ces deux années de cours car j’étais vraiment intéressée par la formation. Si ce que vous faites vous passionne, vous allez forcément aimer cette formation. De plus, on a du sacrément bon matériel pour travailler (des salles Mac, des caméras professionnelles, un plateau télé, un studio photo, une salle d’enregistrement audio, etc.)

En deuxième année, il faut choisir des « options » que l’on appelle des modules complémentaires. C’est pour permettre de spécialiser un peu plus l’apprentissage. Par exemple, cette année j’avais des cours d’écriture journalistique, marketing mobile, communication événementielle, communication politique, ou encore relations presse.

 

La différence entre les options publicité et information numérique dans les organisations

Vous êtes nombreux à m’avoir demandé la différence entre ces deux options. Je n’ai peut-être pas un avis objectif car je connais plus la formation Infonum que pub, mais je trouve qu’Infonum offre une formation plus diversifiée. Certes, il y a pleins de cours que nous avons en commun entre options, mais je trouve qu’Infonum offre plus de possibilités en sortie de formation. Dans ma classe, beaucoup ont pris des orientations différentes (journalisme, cinématographie, graphisme, marketing, communication, etc.) alors que je pense que l’option publicité renferme davantage vers le graphisme ou le marketing.

Beaucoup d’étudiants en publicité sont parfois déçus car ils ne font pas suffisamment de graphisme ou de PAO (Illustrator, Photoshop,…) comparé à ce qu’ils pensaient faire en entrant dans cette formation. Je pense qu’à ce niveau là, les deux formations se valent, on doit faire à peu près autant de PAO. Je pense simplement que les pub en ont en première année et que l’on commence vraiment qu’en deuxième année en Infonum.

Ce qui peut orienter votre choix entre les deux, c’est votre choix d’orientation professionnelle. Si vous n’êtes pas encore vraiment fixé, je vous recommande Infonum, mais bien sûr, si vous souhaitez travailler dans la publicité, foncez ! L’option est faite pour vous.

 

Les projets tutorés

J’ai aussi eu des questions sur les projets tutorés (qu’est ce que c’est ? en quoi ça consiste ? est ce que c’est noté ?). Le projet tutoré, c’est un projet que vous choisissez en première année et que vous prenez en charge en groupe vers le mois d’avril/mars. Je vais vous parler de mon projet tutoré, ce sera plus parlant pour vous.

En première année il a fallu que je choisisse un projet. Il y avait un projet de webradio, webjournal, journal papier, organisation d’événements, etc. Avec mes amies, nous ne nous identifions à aucun de ces projets. Nous avons eu l’idée d’en créer un (parce que oui c’est possible !). Dans le digital, il faut s’adapter à son temps. Nous avons donc eu l’idée de créer une chaîne Youtube (sans pour autant devenir des Youtubeurs, mais c’était dans l’idée). Bien sûr, la mise en place d’un projet, ça prend du temps, et donc nous n’avons pas eu le temps de mettre en place tout ce que nous souhaitions faire. Le but était d’être « Le petit guide numérique des étudiants » et donner les meilleures astuces sur le Havre ou la région pour les étudiants (Ça s’appelle Communit’IC si vous voulez y jeter un oeil).

Bref, tout ça pour vous dire que c’est un projet qui amène à une soutenance qui est noté à la fin, donc c’est un projet que (normalement) vous prenez du plaisir à faire et ça donne une bonne note pour la validation du DUT.

 

L’emploi du temps

Alors au niveau de l’emploi du temps, il n’est pas toujours fixe, il peut être modifié. La quasi-totalité des cours change tous les semestres (sauf les cours de langues). L’IUT, c’est très différent de l’université. Ne vous attendez pas à avoir 15h de cours par semaine. On est sur une moyenne de 32h/35h semaine, sachant qu’on a une petite après midi de repos le jeudi (obligatoire il me semble, donc je pense que c’est comme ça partout). Le planning des cours dépend aussi des modules que vous prenez en deuxième année. Comme les cours sont dispensés par des professionnels, qui prennent de leur temps pour intervenir, généralement ce sont sur des créneaux spécifiques (ex : le samedi matin ou trois jours entiers de cours (déjà vécu), cela dépend du planning du professionnel).

 

Les stages

Au cours des deux années de DUT, il faut réaliser deux stages. Le premier doit durer trois semaines, il est qualifié de « stage d’observation », mais bon, rester trois semaines à rien faire c’est barbant. Autant trouver une entreprise qui veut nous confier quelques missions, même si trois semaines, c’est plutôt court. Le deuxième stage (celui de fin d’étude) dure entre 8 et 10 semaines selon le souhait de l’entreprise. Il y a des gros coefficients sur les notes de stage et de mémoires, donc choisissez bien votre entreprise et surtout mettez vous à vos recherches le plus tôt possible pour être sûr d’avoir un stage dans le secteur que vous souhaitez. Ce serait dommage de prendre un stage par dépit.

Je retiens une très bonne expérience de mes deux stages. J’ai effectué le premier en tant qu’assistante chargée de communication à la direction du centre commercial Docks Vauban et le second en tant qu’assistante chargée de communication chez Bee Le Havre. Les deux ont été très complémentaires pour compléter ma formation. Je suis vraiment bien tombée, et j’ai travaillé avec de très bonnes équipes.

 

En bref…

J’espère que cet article vous a donné encore plus de détails sur la formation. N’hésitez pas à me contacter s’il vous reste des questions avant de valider vos voeux. Je serais ravie d’y répondre. Dîtes moi si vous allez étudier à l’IUT du Havre l’année prochaine et en quelle option (je suis curieuse).

L’IUT du Havre propose vraiment une très bonne formation, avec des enseignants à l’écoute qui ne souhaitent que vous voir progresser. Si vraiment vous êtes pris là-bas, n’hésitez pas une seconde pour valider votre voeu.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :